La chirurgie de la rotule

Initiées à Besançon il y a plusieurs années par le docteur Bertin, plusieurs techniques de chirurgie de la rotule ont été reprises par le docteur Forterre. Elles permettent de bénéficier d’un traitement personnalisé en cas de luxation de la rotule.

Qu’est-ce que la luxation de la rotule ?

La rotule ou patella, se situe en avant du genou : elle permet le transfert musculaire des forces de la cuisse à la jambe. Or, dans certaines situations (traumatismes directs, chocs sportifs ou mouvement anodin de la vie quotidienne), elle peut se déboiter, sur le côté externe du genou : on parle alors de luxation rotulienne.

Plusieurs facteurs favorisent une instabilité de la rotule. Des examens complémentaires (radiographie, scanner et/ou IRM) permettent de faire un bilan précis de ces anomalies :

  • hyperlaxité ligamentaire,
  • gouttière fémorale trop plate (appelée aussi dysplasie de trochlée),
  • rotule mal positionnée.

Les traitements de la luxation de la rotule

Le premier traitement en cas de luxation de la rotule est d’abord la rééducation avec un kinésithérapeute. Puis, en cas de récidive de luxation ou de sensation d’instabilité, la chirurgie prend le relais.

Trois techniques, toutes pratiquées par le docteur Forterre, sont alors possibles et associables en fonction des anomalies retrouvées sur un bilan radiographique et IRM :

  • en premier lieu, la ligamentoplastie du ligament fémoro-patellaire médian (ou reconstruction du ligament),
  • la modification chirurgicale de la hauteur et du centrage de la rotule (ostéotomie de la TTA),
  • le creusement de la trochlée pour réduire son aplanissement.